L’Etincelle : feu d’artifice culinaire

Suivre l'actualité de la CCI Essonne ACTUALITE
Commerce
Portrait du restaurant L'Etincelle à Brunoy, lauréat 4 papilles d'Or en 2018 et 2019 !
L'Etincelle à Brunoy, lauréat 4 papilles d'Or en 2018 et 2019
Crédit : CCI Essonne

A Brunoy, la goûteuse cuisine néo-bourgeoise aux délicieux accords Terre-mer du chef Frédéric Pone, 4 Papilles d’Or 2018 et 2019,  Table de qualité 2019, séduit avec son ardoise à prix raisonnable et sans cesse renouvelée au fil des saisons et de son inspiration !

Depuis sa création en 2016, à Brunoy, L’Etincelle a rapidement rejoint le carré de l’excellence essonnienne : 4 Papilles d’or deux années consécutives (2018 et 2019) et Restaurant de qualité en 2019 (ils sont 5 dans le département) du collège culinaire de France !

Rien d’étonnant pour Frédéric Pone, un chef pour qui la cuisine française n’a guère de secrets après de longues années aux pianos des ambassades et d’établissements étoilés au Guide Michelin. « Ma passion est de partager les plaisirs de la cuisine dite bourgeoise remise au goût du jour avec une recherche particulièrement autour d’associations Terre-mer comme le veau au coulis de langoustines ou un poisson au jus de viande », explique le chef qui renouvelle sans cesse son ardoise au grès des saisons, des arrivages et de son inspiration.

En ce mois de mai : jambon de Bourgogne, paleron de veau cuit à basse température et nappée d’une crème de brie fermier, montgolfière de cabillaud feuilleté à la crème de crustacés et Equinoxe chocolat ivoire blanc à la crème anglaise fève de tonka.

Une ardoise sans cesse renouvelée

Dans une ambiance chaleureuse et bonne enfant – l’annonce de nouveaux vins se fait parfois à la voix -, les convives apprécient ce feu d’artifice de mets élaborés à base de produits de frais (il va sans le dire) et si possible locaux. Qui plus est à un prix raisonnable avec des formules de 27 à 38 euros (entrée, plat, dessert). Partager et transmettre fondent la philosophie de ce lieu animé par une équipe de six personnes dont trois apprentis formés à la Faculté des métiers de l’Essonne et l’école hôtelière de Emerainville.

Grâce au bouche-à-oreille, une clientèle d’habitués s’est rapidement constituée, récompensant ainsi cette démarche placée sous le signe du bon vivre. Celle-ci va s’accroître sans nul doute, en s’ouvrant à la privatisation (pour séminaires, mariages et autres fêtes), grâce à la création d’une superbe terrasse d’une cinquantaine de couverts. Ce qui double la capacité de l’établissement. A découvrir ! 

  • Tél. : 01 60 47 41 10. Fermé lundi, mardi et dimanche soir