Chez Gaël Le Superparc, lauréat 2017 de la Banque Populaire

Suivre l'actualité de la CCI Essonne ACTUALITE
Portrait d'entreprise
Découvrez le parcours de Gaël Ruiz, l’importateur du batting center en Europe.
Chez Gaël Le Superparc, lauréat 2017 de la Banque Populaire
Crédit photo : Gaël Ruiz
En 2016, Chez Gaël Le Superparc a ouvert ses portes à Courcouronnes sur 2500 m² d’espaces de jeux et de détente pour  petits et grands (dès 10 mois). 
 
Au centre de ce complexe attractif (murs d’escalade, trampoline, dojo, club house, espace de motricité) un concept nouveau non encore apparu en France et en Europe : le batting center, qui propose une pratique du baseball en salle à partir de 8 ans (et moins sans envoi de balle). Soit quatre couloirs de frappe où les balles sont envoyées et ramassées par des automates. Idéal pour s’initier et se perfectionner en baseball. 
 
Cet ensemble performant propose également des activités diverses : billard, ping-pong mais aussi des activités développées en partenariat avec des associations locales (judo, self-défense, danse, etc.). « Nous accueillons également des entreprises pour l’organisation d’évènements (séminaire, démo, moment festif, team-building, privatisation, etc.) et les particuliers, selon leurs demandes », explique le créateur, Gaël Ruiz, ex-chef de chantier de l'émission D&Co ‘’Une semaine pour tout changer’’ avec Valérie Damidot sur M6, qui s’est lancé dans l’aventure avec passion et audace (un investissement assez lourd) en ambitionnant de construire et commercialiser des batting centers sur le territoire. 
 
+ 20% de croissance par an
 
Si le jury du concours régional de la création d’entreprise Banque populaire Île-de-France 2017, très prisé par les entrepreneurs et qui fêtait cette année sa 40e édition, a récompensé l’innovation du projet, il a aussi mis en lumière sa réussite avec 20% de croissance depuis l’ouverture du Superparc. 
 
Comme pour beaucoup, cette création est passée par la case finances. Une étape franchie avec l’aide de la Banque Populaire, aujourd’hui, mais aussi de la CCI Essonne, à la genèse du projet, en 2014. « Le service Création nous a notamment permis d’entrer en contact avec Essonne Initiative et Solidaire Conseil de la CCI Paris pour l’étude marché. » 
 
Sur ce marché très concurrentiel des parcs de jeux intergénérationnels qui séduisent les petits et leurs accompagnateurs (entrée gratuite pour eux s'ils ne pratiquent pas d'activités sportives), Chez Gaël se distingue avec son atout baseball, seul batting center automatisé d’Europe et un nombre croissant de visiteurs qui fait fonctionner le bouche à oreille. 
 
Mais il n’a pas encore atteint la notoriété à même d'optimiser son potentiel. « La communication est notre objectif n°1 pour accroître notre visibilité, essentiellement sur les réseaux sociaux : Instagram, Facebook sur Snapchat. » Très prochainement, l’entrepreneur va ouvrir Alinor’s Restaurant Chez Gael, un restaurant traditionnel au sein du SuperParc.