Découvrez le champagne Dian Diallo

Suivre l'actualité de la CCI Essonne ACTUALITE
Portrait d'entreprise
Le champagne Dian Diallo ouvre un bar-lounge à Juvisy en juin 2017 !
 
Créée, en 2017, par Mamadou Dan Diallo, lauréat de ‘’Réussir en banlieue’’ 2016, pour satisfaire de nouveaux consommateurs de champagne (jeunes, femmes, hommes, étrangers, etc.), la nouvelle marque, tout en douceur et fruité, prend pignon sur rue. 
 
« Le marché propose du brut trop sec ou du demi-sec très sucré. Mes assemblages visent à satisfaire ceux qui désirent du doux et du fruité, explique le créateur du champagne Dian Diallo, lauréat du concours ‘’Réussir en banlieue’’ 2016, qui propose une gamme (brut, sec, rosé et blanc de blanc) à base de Pinot noir, Pinot Meunier et Chardonnay, de 22 à 32 euros.
 
Le champagne Dian Diallo cible :
  • les consommateurs au palais délicat : jeunes (18-35 ans) mais aussi les Africains, les  Antillais, et les Canadiens à travers la cuvée réserve "sec" qui est doux et fruité,
  • le rosé pour les femmes à la recherche d’élégance et de raffinement.
  • le brut prestige "blanc de blanc" pour les hommes et femmes, à la recherche de champagne raffiné, de la finesse et de la fraicheur. 
Grâce à un partenariat avec un viticulteur champenois, le créateur a lancé son projet il y a trois ans, très déterminé et passionné. « Après dix ans consacrés à la commercialisation des plus prestigieuses marques de champagne, je me suis lancé dans l’aventure en commençant par obtenir, tout en travaillant, en 2015, un diplôme en MBA Marketing et stratégie dans l'une des meilleures écoles de commerce de Paris. »
 
Lauréat de ‘’Réussir en banlieue’’
 
Lauréat de ‘’Réussir en banlieue’’ en  2016, le jeune créateur de 38 ans prend ensuite contact avec le service Création de la CCI Essonne. « Sur six mois avec ma conseillère, j’ai pu affiner ma stratégie, écrire mon business plan et traiter le plan financier, notamment grâce à une mise en contact avec Initiative Essonne. Cela a été décisif », poursuit ce lauréat du Prix 2016 qui a pu financer grâce à un prêt bancaire, un prêt d’honneur et un crédit personnel, l’ouverture d’un bar-lounge à Juvisy sur la Nationale 7 (dont l'ouverture est prévu en début Juin) . « C’est un lieu où l’on peut déguster mes champagnes avec des mets raffinés dans une ambiance feutrée et relaxante», dévoile ce passionné qui a pour objectif de produire 50 000 flacons d’ici trois ans par une commercialisation directe sur Internet et via les réseaux de distribution traditionnels.