Comment concilier digitalisation et réduction des impacts sur l’environnement ?

Suivre l'actualité de la CCI Essonne ACTUALITE
Transition énergétique
Retour sur le Club TIC du 21 nov. : l'impact environnemental du numérique
crédit photo : ©momius-AdobeStock_48324323
En 2020, le trafic Internet mondial pourrait avoir triplé, du fait de l’augmentation de notre consommation personnelle de données et du nombre d’utilisateurs à l’échelle mondiale, qui devrait atteindre plus de 4 milliards. Selon certaines estimations, la pollution générée par l’industrie du net et son impact sur le climat sont équivalents à ceux du secteur de l’aviation.
 
Voici quelques bonnes pratiques pour augmenter la durée de vie des équipements, limiter la consommation d’énergie et de matières premières, ainsi que la production de déchets : 
 
  • Protégez vos appareils (coques et films de protection, protection contre les virus et les malwares). 
  • Remettez sur le marché des ordinateurs performants et en très bon état, après les avoir entièrement nettoyés, révisés et vérifiés. En Essonne, vous pouvez contacter par exemple Actif DPS 
  • Rapportez chez un revendeur en informatique et en téléphonie vos anciens ordinateurs et téléphones : ils représentent des gisements de matériaux recyclables et contiennent parfois des matières dangereuses pour la santé et l’environnement 
  • Achetez des équipements plus respectueux de l’environnement, faciles à réparer.
 
Les bonnes pratiques pour réduire l’empreinte environnementale de votre utilisation du web :
 
  • Limitez l’usage du cloud : la consultation et le stockage en ligne de ses e-mails, photos, vidéos, musiques, et autres documents induisent de transporter une donnée entre le terminal de l’utilisateur et les serveurs. Selon le site greenIT.fr, cela consomme 2 fois plus d’énergie que de la stocker pendant 1 an. Faites donc le tri parmi vos données et investissez dans un disque dur externe pour stocker sur du long terme. 
  • Réduisez l’impact de vos e-mails : le nombre de destinataires, le temps de lecture à l’écran, le nombre de pièce jointe et leur poids, le stockage des courriels, résilier son abonnement aux lettres d’information qu’on ne consulte plus avec Cleanfox, imprimer les messages et documents que si nécessaire, en R/V, qualité brouillon pour les documents non officiels. 
Pour aller plus loin :