Calm’on : 1er centre de cyber-relaxation en Essonne

Suivre l'actualité de la CCI Essonne ACTUALITE
Numérique
Avec Calm’on (Yerres), maîtrisez votre stress grâce aux nouvelles technologies !
Ouvert en octobre dernier à Yerres, Calm’on est le premier centre de relaxation utilisant les nouvelles technologies créé en Essonne. « La réalité virtuelle, la relaxation multisensorielle et le biofeedback que j’utilise sont des outils innovants qui permettent d’accéder plus facilement et donc rapidement à un état de lâcher-prise et de comprendre comment l’atteindre », explique Mila Acourt, la créatrice de Calm’on.
 
Hypnothérapeute et musicothérapeute depuis une dizaine d’années, cette professionnelle a développé ce nouveau concept afin de répondre à un besoin croissant de salariés mais aussi de demandeurs d’emploi et d’étudiants  (notamment en période d’examens) désireux d’apprendre à gérer leur stress  et d’améliorer ainsi leurs performances mais disposant de peu de temps. « Récemment je me suis affiliée chèque santé afin de faciliter l’accès à mes technologies par les entreprises. »
 
Efficacité accrue
 
« Les séances durent de 30 mn à 1 heure », précise la créatrice qui, après un entretien, propose la technologie la plus adaptée. Ainsi, par exemple, le casque de réalité virtuelle permet d‘atteindre rapidement un sentiment de bien-être et de relaxation régénératrice grâce à une immersion totale dans des environnements (mer, forêt, cascade, etc.) déclinables (saison, moment de la journée, présence, etc.) et agrémentés de musiques relaxantes. « C’est beaucoup plus efficace que de demander à la personne de faire appel à son imagination » souligne Mila Acourt qui propose également  des massages sonores via un siège qui propage dans le corps les vibrations de sons mais aussi des massages audio-strobe grâce à des inducteurs combinant sons et lumières.
 
Enfin, le biofeedback, qui s’appuie sur des capteurs placés sur les doigts mesurant notamment les activités cardiaque et cérébrale, ouvre la possibilité nouvelle d’avoir un retour d’informations sur les interactions physiologiques du corps en phase de relaxation. « Petit à petit, grâce à ces données, il est possible de visualiser les  modulations volontaires de certaines fonctions (respiration, rythme cardiaque, etc.) qui sont associées aux émotions et atteindre ainsi un équilibre intérieur objectivement. »