Portrait de la start-up InsideVision

Suivre l'actualité de la CCI Essonne ACTUALITE
Numérique
InsideOne : la première tablette braille est essonnienne !
 
Commercialisée par InsideVision, une start-up créée à Grigny en 2014, InsideOne est la première tablette conçue pour être utilisée à la fois par les voyants et les aveugles. Essentiellement, une réglette de lecture braille de 32 caractères (constituée de picots rétractables se déchiffrant avec les doigts) située en bas de l’écran donne l’information affichée à l’écran et un clavier braille permettant l’écriture est incrusté dans le verre de l’écran sans générer de déformation visuelle.
 
Le tout étant doublé par le vocal. « Nous ne rendons pas la vue aux aveugles mais nous les rendons visibles en permettant aux mondes des voyants et des aveugles de se rejoindre à travers un outil de communication commun à l’école et en entreprise », explique Denis Le Rouzo, président de cette Jeune entreprise innovante (JEI) de huit salariés. Bénéficiaire du crédit impôt recherche et soutenue par la BPI France, elle a réalisé une levée de fonds de 1 M€ en 2014.
 
Prouesse technologique
 
Pour réaliser la prouesse technologique inédite que constitue cette tablette de format A4 et fonctionnant sous windows, deux ans de R&D ont été nécessaires. En particulier, une suite logicielle a été développée pour proposer un environnement de travail adapté et une navigabilité optimisée avec six gestes simples pour accéder aux applications.
 
Côté matériel, la robustesse a été privilégiée avec une coque en aluminium anodisée et l’utilisation du verre Gorilla Glass. Pour sa première année de commercialisation, InsideVision cible une production de 250 pièces (6 000 euros l’unité), réalisée dans son propre atelier d’assemblage à Grigny par des salariés handicapés. Un volume qui devrait être multiplié par trois dès 2018 avec l’objectif d’ici quatre ans de réaliser 50% de son CA à l’export pour un marché global estimé à 20 000 tablettes commercialisables. « Il y a 450 millions d’aveugles dans le monde mais 90% d’entre eux vivent dans le tiers-monde et un tiers pratiquent le braille. »