Le point sur les aides à l'achat de véhicules propres

Suivre l'actualité de la CCI Essonne ACTUALITE
Transition énergétique
TPE/PME : des subventions pour encourager les déplacements vertueux.
© kengmerry/ AdobeStock

Pour inciter les auto-entrepreneurs, TPE et PME (jusqu’à 50 salariés) à opter pour un déplacement plus vertueux, la Ville de Paris et la Région Ile de France proposent des subventions, non cumulables entre-elles. Elles sont en revanche cumulables avec les bonus écologiques de l'Etat.

La Région IDF propose pour l’achat de véhicules propres (électriques, hydrogène ou GNV) :

  • 1.500€ pour les deux-roues, trois-roues et quadricycles électriques dont l’énergie de batterie est inférieure ou égale à 10 kWh ;
  • 3.000€ pour les deux-roues, trois-roues et quadricycles électriques dont l’énergie de batterie est supérieure à 10 kWh ;
  • 6.000€ pour les véhicules légers électriques, GNV ou à hydrogène et les taxis électriques, GNV, à hydrogène ou hybrides rechargeables ;
  • 9.000€ pour les poids lourds électriques, GNV ou à hydrogène de PTAC supérieur à 3,5 tonnes.

Plus d’informations sur les aides de la Région IDF

La Ville de Paris propose des aides pour l’achat d’un véhicule électrique, hydrogène ou GNV (Gaz Naturel de Ville). 

Cette aide est réservée aux entreprises du 75, 92, 93 et 94. Cette aide peut aller jusqu'à :

  • 1 000 € pour un micro-utilitaire de transport de marchandises inférieur à 1 tonne, électrique, hydrogène ou GNV.
  • 6 000 € pour un véhicule utilitaire léger électrique, hydrogène ou GNV inférieur à 3,5 tonnes.
  • 9 000 € pour un poids lourd électrique, hydrogène ou GNV supérieur à 3,5 tonnes.

Plus d’informations sur l'ensemble des aides de la Ville de Paris