Enquête Covid-19 : les entreprises sous tension malgré le recours aux aides

Suivre l'actualité de la CCI Essonne ACTUALITE
Enquêtes
Découvrez les résultats de l'enquête d'impact menée auprès des entreprises et commerces essonniens.
Résultats Enquête flash Covid-19
Crédit : tirachard / adobestock

Réalisée auprès des entreprises et commerces essonniens du 30 mars au 12 avril 2021, cette 5e enquête en ligne a récolté près de 600 réponses. Un échantillon composé d’entreprises travaillant dans le secteur des services (42%), du commerce de détail (13%), de l’industrie (11%), du BTP (9%) et du commerce de gros (8%). 

Confinement 2021 - Une majorité des entreprises poursuivent leur activité 
Suite aux annonces gouvernementales du 20 mars 2021, 57% des entreprises questionnées ont pu poursuivre leur activité sans interruption, tandis que 8% d’entre elles ont dû fermer à nouveau leurs portes. Environ un quart des entreprises sont actuellement contraintes de s’adapter en travaillant partiellement grâce à la mise en place de livraison, de click and collect ou encore de l’activité partielle et 12% sont toujours fermées.  

52 % des entreprises voient leur CA continuer de baisser en 2021
Soumises à des restrictions sanitaires strictes depuis plus d’un an, les entreprises ont connu au cours de l’année passée une baisse du chiffre d’affaires supérieure à 25% pour 44% d’entre elles. A ce jour la situation ne semble pas s’améliorer car 52% des répondants ont depuis le début de l’année 2021 un chiffre d’affaires continuant de baisser et 56% ont une trésorerie qualifiée de tendue ou inquiétante. Les secteurs davantage concernés sont :

-    l’évènementiel (81%)
-    les CHR (79%)
-    les activités de loisirs et du transport-logistique (75%). 

En l’état, ce sont 35% des entreprises dont la trésorerie est délicate qui encourent un risque de cessation de paiement dans les 6 prochains mois.

Un large recours aux aides en 2020 qui persistera en 2021
Pour pallier aux difficultés rencontrées avec la crise, 73% des entreprises ont eu recours à des dispositifs d’accompagnement en 2020, dont les plus sollicités ont été le PGE (36%) et le Fonds de solidarité (32%). Les aides perçues ont permis de compenser la perte d’activité pour uniquement un quart des entreprises. Par conséquent, le recours à des dispositifs d’aide en 2021 est envisagé par 63% d’entre elles.

La prudence reste de mise pour les 6 prochains mois
De manière générale les entreprises restent toujours prudentes. Ainsi, au cours des 6 prochains mois:

-    42% envisagent le maintien des effectifs salariés contre 52 % en septembre 2020,
-    37% envisagent le gel de leurs investissements contre 46 % en septembre 2020,
-    38% s’ouvrent à des perspectives positives telles que la diversification de produits, la prospective de nouveaux marché ou encore l’ouverture à l’internationale.

Faisant partie intégrante du plan de relance économique, les transitions numériques et écologiques ne suscitent pas le même intérêt de la part des entreprises. En effet, 72% veulent amorcer leur transition numérique par une mesure concrète tandis que 60% n’ont envisagé aucune démarche en matière de transition écologique. 

Reprise économique : entre espoir et pessimisme croissant 
Bien qu’elle fût imaginée pour le début de l’année 2021, la reprise semble reportée et une certaine inquiétude persiste. En effet, 77% des entreprises portent un regard pessimiste ou plutôt pessimiste sur la situation économique nationale contre 62% en septembre 2020. 

DECOUVREZ TOUS LES RESULTATS