Archivalo : créatrice d’univers, clés en main

Suivre l'actualité de la CCI Essonne ACTUALITE
Portrait d'entreprise
Archivalo propose aux entreprises des prestations d’aménagement et rénovation.
Crédit : Elisabeth Roux - Archivalo

Elisabeth Roux possède un rare talent : concevoir et réaliser des univers, sur mesure et clés en main, où l’on a plaisir à vivre ou travailler. Il est à la source de la création de son cabinet de design d’espaces et de décoration (aménagement et rénovation), un projet qui a vu le jour grâce à un accompagnement du service création de la CCI Essonne.

« Lorsque je me suis sentie prête à me lancer après une dizaine d’années dans le bâtiment, je suis entrée en contact avec la CCI Essonne et j’ai suivi le stage 5 jours pour entreprendre qui s’est révélé très instructif, notamment par la vue d’ensemble qu’il propose, et plein d’effervescence : c’est très stimulant de rencontrer d’autres porteurs de projet. Ensuite, j’ai pu poursuivre ma démarche,  murir mon projet et affiner mon business plan avec l’accompagnement d’un conseiller jusqu’à la création de l’entreprise », raconte la cheffe d’entreprise.

Des prestations à tiroirs
C’est chose faite, fin 2018. Archivalo ouvre ses portes aux Molières avec pour carte de visite un site très attractif où l’on peut découvrir son savoir-faire. « Mes prestations vont de la conception au suivi de chantier et la coordination des intervenants. Pour moi, c’est un épanouissement de pouvoir mener des projets de A à Z et en maîtriser les différentes facettes si le client le souhaite », poursuit la créatrice.

Ces cibles : les particuliers, les commerces et les entreprises pour qui elle peut réaliser tout type de projets, avec ou sans réaménagement.

Après quelques mois d’activités, l’heure est à la communication pour se faire connaître et au réseautage pour tisser sa toile professionnelle de prescripteurs (agents immobiliers, architectes, professionnels du bâtiment et artisans). Mais aussi pour éviter la solitude du chef d’entreprise en rejoignant un réseau d’entrepreneurs. « Me faire connaître  va prendre un peu de temps car dans ce métier le bouche-à-oreille est essentiel », conclut la conceptrice d'intérieur qui vient de réaliser, parmi ses premières commandes, une double salle-de-bains et un réaménagement de bureaux.