Enquête COVID : début d’optimisme pour les entreprises

Suivre l'actualité de la CCI Essonne ACTUALITE
Enquêtes
Découvrez les résultats de notre enquête flash Covid menée auprès des entreprises.
Enquete Covid #6
Crédit : onephoto / adobestock

Du 2 au 13 septembre 2021, ce sont 300 entreprises (issues principalement du secteur des services à 35 %, de l’industrie à 17 %, du commerce de détail à 13 %, du commerce de gros à 10 % et du BTP à 9 %) qui ont répondu à notre enquête flash Covid. 

Une fragilité économique encore présente
Le plan de réouverture du gouvernement finalisé le 30 juin 2021 a permis à 37 % des entreprises de reprendre leur activité. Ainsi, 81 % des entreprises ont une activité normale (contre 57 % en avril 2021), 15 % ont une activité partielle et 4 % demeurent toujours fermées. Au 1er semestre 2021, 50 % des répondants ont subi une baisse de chiffre d’affaires par rapport au 1er semestre 2020. Une baisse supérieure à 25 % pour la moitié d’entre eux. Ce repli de l’activité se répercute sur la santé financière de 51 % des entreprises qui ont une trésorerie qualifiée de « tendue » ou « inquiétante ». 
 
Parmi les 71 % de répondants ayant bénéficié au moins d’une aide exceptionnelle durant l’épidémie de la COVID-19, 58 % considèrent que leur maintien est encore nécessaire. 

Malgré tout, l’optimisme progresse chez les chefs d’entreprise

C’est dans ce contexte particulier que de nombreuses entreprises sont en recherche de stabilité car au cours des 6 prochains mois, 51 % ne projettent aucune évolution en matière d’organisation du travail, 47 % n’envisagent pas d’investissement supplémentaire et 39 % vont maintenir leurs effectifs salariés.

Depuis la dernière enquête menée par la CCI Essonne, une évolution sur l’état d’esprit des chefs d’entreprise est à noter : 60 % d’entre eux ont un regard « plutôt optimiste » ou « optimiste » sur la situation de leur entreprise contre 33 % en avril dernier. Malgré un regain d’optimisme également quant à la situation de l’économie nationale (+ 26 points entre avril et septembre 2021), 40 % considèrent que le rebond de l’économie sera en dents de scie. 

> Consultez les résultats de l’enquête Covid #6