Economie circulaire, sociale et solidaire : Doneo récompensée

Suivre l'actualité de la CCI Essonne ACTUALITE
Portrait d'entreprise
La start-up Donéo a reçu le prix coup de cœur du jury aux rdv de l’entrepreneuriat d’Orly.
Victor Amblard, créateur de Donéo
Crédit : Donéo

Honneur à cette start-up essonienne, qui a reçu, le mois dernier, le Prix Coup de cœur du Jury, lors des Rendez-Vous de l’entreprenariat d’Orly-Paris 2021. Une belle distinction, qui récompense sa démarche en faveur de l’économie circulaire, sociale et solidaire. 

« Notre activité consiste à lutter contre le grand gaspillage des retours de commandes en ligne » explique Victor Amblard, le cofondateur, avec son frère Arthur, de Doneo. « L’idée est d’offrir une seconde vie à ces articles, devenus invendables par leurs e-commerçants, car leur remise sur le marché n’est pas rentable. Notre rôle est donc de les revaloriser en prenant en charge la vérification de leur état et leur reconditionnement, pour ensuite les revendre, avec un pourcentage de notre chiffre d’affaires reversé à des associations sociales et solidaires. De bout en bout, la filière gagne ainsi une dimension écoresponsable ». 

C’est pendant ses études de commerce international, que le jeune homme s’est découvert un engouement pour l’univers du digital et la place accordée à la RSE : « Mon mémoire de recherche portait sur l’impact environnemental de la vente en ligne, avec l’étude de l’ensemble des sources de pollution de ce secteur d’activité. Le concept de Doneo est né de cette réflexion »

Réduire l’impact environnemental du e-commerce
A l’été 2020, les deux frères lancent l’affaire à Igny avec 10 KE d’économies. « Nous avons commencé par réaliser des tests avec de grandes enseignes de la distribution spécialisées dans les équipements de la maison et l’électronique. Et en juin dernier, au terme d’un an d’expérimentation, nous avons ouvert notre boutique en ligne ».

L’entreprise a choisi d’être accompagnée par un conseiller de la CCI Essonne dans le cadre du dispositif régional Entrepreneur#Leader : « Le parcours débute par la réalisation d’un diagnostic puis s’organise autour de rendez-vous d’étapes adaptés et individualisés jusqu’à la fin de la troisième année d’activité. C’est un très bon soutien ».

Sur la table de travail, plusieurs projets de développement : l’élargissement du réseau de partenaires spécialisés dans la vente en ligne, l’ouverture du capital à des business angels et le lancement d’une boutique visible du public : « Des discussions sont en cours avec trois groupes fonciers pour nous installer dans un centre commercial de la région parisienne. »