La gestion des crédits documentaires export/import

Suivre l'actualité de la CCI Essonne AGENDA
24 Novembre 2020
DATE ET LIEU Mardi 24 Novembre 2020 de 9 h 00 à 17 h 00 CCI Essonne à Evry Accès : place des droits de l'homme et du citoyen
OBJECTIFS

▪ Sensibiliser au risque de non paiement et mesurer ses impacts
pour la PME
▪ Distinguer remise documentaire et crédit documentaire
▪ Faciliter la compréhension des mécanismes du crédit
documentaire et connaître les différents types de crédits
documentaires utilisables par les PME
▪ Construire le crédit documentaire en protégeant les intérêts des
PME en choisissant les documents requis
▪ Vérifier les documents et éviter les pièges de certaines exigences
documentaires
▪ Comprendre l’utilité de la LCSB et comparer avec le crédoc
classique

Pré-requis : aucun

PROGRAMME

Introduction 
La problématique du non-paiement 
Matérialisation du risque : panoplie des sécurisations et zoom sur la remise documentaire (pour informations)

A - Le crédit documentaire
 
▪    Définition et mécanismes du crédit documentaire export
▪    Les différents types de crédits documentaires- irrévocable, irrévocable et confirmé, confirmation silencieuse et ducroire (Chine par exemple)
▪    Les différents intervenants
▪    Les lieux de réalisation
▪    Les modes de réalisation
1.    Honorer : paiement à vue, paiement différé, par acceptation
2.    Négocier
▪    Etude de cas credoc EXPORT  
▪    Etude de cas crédoc IMPORT en fonction de l’auditoire 
▪    L’apport des RUU 600
1.    Les articles supprimés
2.    les nouveaux articles
3.    Une clarification des termes et une prise de position sur les interprétations
4.    Précision du rôle et des obligations des différentes banques
5.    Prise de position sur les amendements et leur entrée en force
6.    Date d’expiration de crédit et fermeture de banque
7.    Délai d’examen des documents
▪    Le coût du crédit documentaire
▪    La structure d’un message Swift 700 et commentaires de crédit documentaire export
▪    Le Crédit documentaire : relais du contrat – les clauses d’opérativité, les clauses particulières et les conditions spéciales
▪    Etudes de cas

B - La négociation du crédit documentaire et son ouverture

▪    Lien entre le contrat et le crédit documentaire lors de la négociation
1.    les clauses d’opérativité
2.    les documents requis
3.    Les autres conditions
▪    L’ouverture du crédit documentaire
1.    la demande d’ouverture par l’acheteur
2.    Conseils et précautions
▪    Etude de cas : construction d’un credoc  export

C - Détecter les irrégularités et gérer les réserves efficacement 

Rappel des pratiques bancaires standard internationales (PBIS 2007) l’examen des  documents par les banques : dates, description la nature des marchandises, adresse, émetteur des documents requis, nom de l’expéditeur sur le document de transport
▪    La gestion des documents présentant des irrégularités
▪    La distinction entre original et copies
▪    Formalisme de la facture commerciale
▪    Conseils et recommandations face aux irrégularités constatées  
▪    Les irrégularités et leur impact sur le déroulement du crédit documentaire
▪    Les conséquences des irrégularités et la position à prendre

Conclusion :  Présentation de la LCSB 
●    Fonctionnement
●    Exemple
●    Comparaison avec un crédit documentaire 
●    Intérêts et limites de la LCSB

TARIF

545€ net

DUREE 1 jour (7 heures)