Une avancée déterminante pour la ligne 18 !

28 Septembre 2016
La Commission d’enquête publique a rendu un avis favorable.
La Chambre de commerce et d’industrie de l’Essonne s’implique pleinement en faveur de la ligne 18, et ce depuis le lancement du projet. Après avoir fortement mobilisé les entreprises à s’exprimer dans le cadre de l’enquête publique, la CCI Essonne se réjouit à présent des conclusions du rapport de la commission d’enquête.
 
Pour rappel, la ligne 18 constitue pour le département comme pour l’Ile-de-France un enjeu majeur. C’est un projet structurant qui permettra à la fois de relier efficacement Paris-Saclay aux autres pôles économiques du secteur (Massy, Aéroport d’Orly, etc.) tout en offrant des solutions alternatives de déplacements à la voiture particulière pour les salariés, chercheurs et étudiants aujourd’hui fortement impactés par des problèmes de congestion routière sur les grands axes de notre territoire.
 
Le tracé en viaduc entre Palaiseau et Saint-Quentin-en-Yvelines : un enjeu fort
 
Par conséquent, la CCI Essonne ne peut que se réjouir de l’avis favorable émis par la commission d’enquête sur le projet de ligne 18, notamment en ce qui concerne son tracé en viaduc entre Palaiseau et Saint-Quentin-en-Yvelines. 
 
Cette insertion aérienne ainsi confortée permet de ne pas mettre en péril le planning de mise en service prévue en 2024 pour le tronçon « Aéroport d’Orly-CEA Saint Aubin ». Un objectif fondamental pour l’amélioration de la mobilité des salariés, clients, chercheurs, étudiants et voyageurs internationaux de ce territoire.   
 
En outre, un enfouissement total de la ligne aurait représenté un surcoût total de 765 millions d’euros supplémentaires par rapport au projet actuel, comme précisé dans le rapport de l’enquête publique. Un montant qui apparaît excessif dans un contexte actuel de nécessaire amélioration du réseau francilien de transports en commun.
 
Enfin, le viaduc constitue la solution d’insertion la plus adaptée dans la zone des laboratoires de Polytechnique à Palaiseau en raison de leur forte sensibilité aux vibrations et à l’électromagnétisme. Ainsi approuvé dans le dossier d’enquête publique, le tracé actuel est compatible avec les activités de ces laboratoires
 
La CCI Essonne rappelle la nécessité d’anticiper le prolongement de la ligne 
 
Toutefois, la CCI Essonne rappelle la nécessité de mettre en place des mesures conservatoires concernant la possibilité d’une évolution à terme de la ligne par un prolongement au sud de la plateforme aéroportuaire d’Orly permettant la desserte des zones d’activités de Morangis et une correspondance avec le RER C et le Tram-train Massy Evry. Un point important qui figurait dans l’avis émis par la CCI Paris Ile-de-France lors de cette enquête publique.