Une Digiferme® à Boigneville

Suivre l'actualité de la CCI Essonne ACTUALITE
Numérique
Arvalis - Institut du végétal crée une ferme expérimentale destinée à tester des technologies du numérique
L’agriculture de demain s’invente à Boigneville. Le 28 septembre 2016 va être inaugurée officiellement une Digiferme®  sur le site essonnien d’Arvalis - Institut du végétal (400 collaborateurs) dont les 27 sites se répartissent sur l'ensemble de l’Hexagone. Cet organisme, premier institut de recherche et développement européen sur les grandes cultures, a été créé en 1960 par les agriculteurs et les filières qui le financent pour contribuer à développer la production de grains et de matières premières alimentaires et non alimentaires de qualité pour les marchés nationaux et internationaux. 
 
« Ici l’objectif est de repérer des technologies du numérique faciles d’utilisation, efficaces, fiables et opérationnelles qui donneront aux agriculteurs les moyens de mettre une agriculture plus performante, respectueuse de l’environnement (avec des intrants, produits apportés aux terres et aux cultures, réduits et bien maîtrisés), économe en énergie mais aussi plus compétitive, explique Delphine Bouttet, responsable de cette Digiferme ®.
 
Nous allons travailler sur les cultures dominantes d’Île-de-France selon les trois directions que l’agriculture va prendre dans les 15 ans à venir : l’agriculture biologique, le ‘’Cap du futur’’ dédié à la maîtrise des mauvaises herbes et l’irrigation de précision et, enfin, le ‘’semis sous couvert végétal’’ dédié à l’amélioration de la vie du sol, à la maîtrise de certains déprédateurs et des mauvaises herbes », détaille l’agronome. 
 
Outils d’aide à la décision (OAD), capteurs d’état du végétal, des animaux ou du milieu, capteurs embarqués sur les machines agricoles, robots de désherbage, lunettes connectées, météo spatialisée, nouveaux gisements de données agricoles et nouveaux outils de traitements de données… : désormais, les technologies du numérique dédiées à l’agriculture foisonnent.
 
Ouverture sur les entreprises
 
Pour mener à bien ce travail à mi-chemin entre le laboratoire de recherche et le banc d’essais grandeur nature, la Digiferme ® est largement ouverte aux start-up et entreprises pour développer leur innovation. Soit en mettant à leur disposition des moyens (parcelles expérimentales, réseaux, etc.). Soit via une relation partenariale de co-construction sur des projets en phase avec les travaux de recherche d’Arvalis - Institut du végétal et de ses partenaires.