Découvrez VBI Solutions

Suivre l'actualité de la CCI Essonne ACTUALITE
Portrait d'entreprise
VBI Solutions : l’immobilier en direct et par l’image.
 
 
Pour éviter les agences, les visites sur place inutiles, créer le "coup de coeur" indispensable en immobilier, et donc gagner du temps et de l’argent, rien de tel qu’un site de mise en relation directe entre vendeurs et acquéreurs et capable de proposer des visites virtuelles. C’est le pari fait par Marc Guillot-Debord, en mars dernier, créateur de VBI Solutions (Sainte-Geneviève-des-Bois). « A 38 ans, c’était le moment où jamais de tenter l’entrepreneuriat » explique l'ex-commercial, spécialisé dans le high-tech.
 
« J’avais surtout envie de liberté et d’indépendance mais en même temps je n’avais pas envie de me retrouver seul, poursuit-il. C’est pourquoi j’ai misé sur une toute jeune franchise – voicimonbien.com – qui m’a notamment et entre autres formé au home staging, étape indispensable à la mise en valeur d'un bien. Ensuite, j’ai complété cette offre qui s’adresse aux particuliers en créant ma marque propre – pixmyhome.fr – qui cible, elle, les professionnels (agences immobilières, agences web, agences de communication, architectes, tourisme, entreprises...) et propose une offre complète spécialisée en immobilier de photo, vidéo, visite virtuelle VoiciMon360® et prise de vue aérienne par drone. » 
 
Une spécialité qu’il met à profit également comme pilote et formateur chez Drones Center (Brétigny-sur-Orge) et pour lequel il réalise divers prestations en prises de vue (publicité, urbanisme, évènementiel, technique photogrammétrique, etc.)  
 
Un partenaire efficace : la CCI Essonne  
 
Pour lancer son entreprise, Marc Guillot-Debord s’est tout simplement tourné vers  le service Création de la CCI Essonne. « J’ai eu un très bon accueil et j’ai reçu l’aide attendue. Notamment pour bâtir mon business plan et trouver des solutions financières avec le prêt d’honneur du dispositif Nacre via Essonne Initiative. Ce qui m’a permis de décrocher ensuite un prêt bancaire. Et aujourd’hui je suis en relation régulière avec mon conseiller CCI dès que besoin par mail. Il répond à toutes mes questions et sait me rassurer. Ce sont de très bons échanges.  »
 
Quelques mois après la création de son entreprise, le développement commercial n’est pas cependant encore complètement au rendez-vous. « J’ai dû changer ma tactique commerciale que j’avais basée sur la prospection en direct. Mais cela a très peu donné. Aujourd’hui, je cherche à développer la prescription, soit à travers mes clients, les réseaux sociaux, le référencement mais aussi le réseau d’entrepreneurs Cj2e que j’ai rejoint récemment. C’est beaucoup plus efficace ! D’autant que le potentiel est là. Au Canada, d’où est venu le concept, l’immobilier en direct valorisé par l’image représente 40% des transactions. »