Cryo Pur, Ambassadrice de la French Tech à la COP 21

Suivre l'actualité de la CCI Essonne ACTUALITE
Transition énergétique
Cryo Pur: une start-up prometteuse dans le domaine des Clean Tech

Le 27 novembre 2015, le ministre de l’Economie Emmanuel Macron et la secrétaire d’Etat chargée du Numérique Axelle Lemaire ont décerné à Cryo Pur (Palaiseau) le diplôme d’Ambassadrice French Tech à la COP 21 pour sa technologie de rupture, unique au monde, de production de biocarburant à partir de déchets organiques. Cryo Pur était arrivée première de la catégorie « Economie Circulaire » au concours de startups des Clean Tech organisé à l'initiative du Ministère de l'Economie, de l'Industrie et du numérique. Pour Denis Clodic, président et co-fondateur de Cryo Pur, « cette reconnaissance, à l’occasion d’un sommet historique visant à trouver une trajectoire vers une économie bas-carbone, valorise notre R&D et notre savoir-faire en matière de production de carburant durable. La Cop 21 va être un accélérateur pour notre développement en France et à l’international ».

Une alternative au diesel
Start-up essonnienne, Cryo Pur est considérée comme l’une des Clean Tech les plus prometteuses avec son procédé cryogénique pour la production de bioGNL (production de biométhane liquide à partir de biogaz). Les experts s’accordent sur son potentiel mondial et sa capacité à apporter une réelle solution pour le climat : le bioGNL est en effet une énergie renouvelable, produite localement à partir de déchets organiques, qui se pose en véritable alternative face au diesel comme carburant pour les poids lourds. Son système cryogénique de production de bioGNL est au cœur du projet BioGNVA – mené avec ses partenaires Suez, GNVert (ENGIE) et Iveco sur le site de Valenton – qui valorise le biogaz issu du traitement des eaux usées en une énergie renouvelable et facilement stockable : du biocarburant liquide. Denis Clodic est co-lauréat du Prix Nobel de la Paix 2007 pour ses contributions au sein du Giec (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat). Docteur en énergétique de Mines ParisTech et ingénieur du Conservatoire national des arts et métiers, il est membre de l’Académie des technologies.