SROM: jouer la carte des complémentarités et des spécificités

26 Juin 2017
Réunis en Assemblée générale ce lundi 26 juin 2017, en présence du président de la CCI Paris Ile-de-France Didier Kling et de Josiane Chevalier, Préfète de l’Essonne, les élus de la CCI Essonne ont rendu leur avis sur les projets de SROM (Schéma Régional d’Organisation des Missions) et de schémas sectoriels : deux outils essentiels de répartition des missions des CCI franciliennes et également de clarification de leurs rôles pour la mandature 2017-2021.
 
Cet avis marque une nouvelle étape dans la nécessité faite au réseau consulaire de se réorganiser et de maintenir son niveau d’efficience sur les 4 missions obligatoires définies par les schémas sectoriels : la représentation des entreprises ; l’enseignement, la formation et l’emploi ; l’appui aux entreprises et l’appui aux territoires.
 
Alors que les CCIT Essonne et Seine-et-Marne ont accentué leur coopération sur le territoire sud francilien, cette démarche s’inscrit dans une même volonté de « renforcer les liens entre la CCI Paris IDF et la CCIT Essonne dans un esprit constructif », comme l’a souligné Emmanuel Miller, président de la CCIT Essonne.
 
En jouant la carte des complémentarités et des spécificités territoriales, le SROM et les Schémas sectoriels doivent permettre à terme aux CCI d’Ile-de-France d’optimiser leur fonctionnement interne (mutualisation des fonctions supports, achats, marchés publics…) tout en relevant le défi d’améliorer la qualité de l’offre de service proposée aux entreprises.
 
Ainsi, Didier Kling a rappelé de son côté le « besoin de cohérence avec la convention d’objectifs et de moyens passée avec la Préfecture de Région. Le SROM et les schémas sectoriels sont l’opportunité de réfléchir à nos complémentarités comme à la mise en œuvre de nos moyens. »
 
A travers l’adoption de cet avis, la CCI Essonne réaffirme son statut de CCI Territoriale et s’attache à maintenir l’équilibre entre régionalisation et territorialisation. De fait, la présence de proximité des CCIT et CCID constitue un facteur de réussite de l’ensemble du groupe Paris Ile-de-France en lui assurant une visibilité auprès des acteurs économiques.
 
Une fois remis l’ensemble des observations des CCI d’Ile-de-France, le SROM et les schémas sectoriels seront adoptés en assemblée générale de la CCI Paris Ile-de-France le 6 juillet 2017 avant d’être transmis à l’Etat dans les délais impartis, soit le 31 juillet prochain.