Shoppinglist.cm : l’e-commerce réinventé pour l’Afrique

Suivre l'actualité de la CCI Essonne ACTUALITE
Numérique
Majirus Fansi est en passe de relever un incroyable challenge: développer le e-commerce en Afrique en créant un nouveau modèle économique viable.
Des consommateurs équipés majoritairement de smartphone, qui payent en cash, faiblement bancarisés et sans adresse précise (village, lieu-dit) : à ses spécificités du continent africain en rupture avec notre modèle de e-commerce, le créateur de cette start-up a trouvé des solutions, actuellement en test au Cameroun, avec l'aide de la conseillère Numérique de la CCI Essonne.
 
Informaticien à la fibre entrepreneuriale, Majirus Fansi a créé sa start-up Nzinusoft en 2014. Installé à la pépinière Le Magellan (Evry), le créateur est en passe de relever un incroyable challenge : développer le e-commerce en Afrique en créant un nouveau modèle économique viable. « C’est un continent au fonctionnement assez radicalement opposé au modèle occidental. Le taux de bancarisation est très faible, les achats se font en cash et l’adressage est très difficile. Cependant la couverture des réseaux mobiles est bonne et ne cesse de croître. »
 
Ce dernier constat suscite évidemment une forte concurrence entre les acteurs du e-commerce, qui voient là un potentiel fort de développement. Encore faut-il pouvoir surmonter ces difficultés ! Avec l’aide de la conseillère Numérique de la CCI Essonne Majirus Fansi a trouvé des réponses qui sont actuellement en test au Cameroun avec le site Shoppinglist.cm, en préfiguration de Shoppinglist.africa.
 
La clé : le marketing digital
« Avec la CCI Essonne, j’ai pu définir une offre de service originale sans pourcentage sur les ventes (difficiles par manque de traces) et sans stock, détaille le dirigeant passionné de Nzinusoft qui a recruté quatre commerciaux au Cameroun pour trouver des partenaires fournisseurs (déjà une centaine). La clé a été de définir une stratégie efficace de marketing digital sur les réseaux sociaux présents (Facebook notamment) pour faire connaître la plateforme aux consommateurs à qui l’on propose de constituer une shopping list. »
 
Les partenaires fournisseurs gèrent en totale indépendance leurs transactions avec leurs clients mais contribuent aux ressources de la plateforme sous forme d’un abonnement. Pour ce visionnaire, le Cameroun, dont il est originaire, n’est qu’une étape avec Shoppinglist.cm : l’ensemble du continent africain est dans son collimateur. Un changement d’échelle qui ne lui fait pas peur et qu’il prépare soigneusement. « Je viens de rejoindre la Plato numérique de l’Essonne et je pense pouvoir y trouver de nombreuses compétences nouvelles qui m’aideront dans mon entreprise. »