Retour sur le Consumer Electronics Show 2018

Suivre l'actualité de la CCI Essonne ACTUALITE
Numérique
6 PME essonniennes ont participé au CES de Las Vegas 2018 !
 
Du 9 au 12 janvier, à Las Vegas (Nevada), des start-up et PME essonniennes ont participé, au Consumer Electronics Show (CES), le grand rendez-vous mondial qui fait l’actualité de l’innovation technologique en électronique grand public.
 
Avec 365 entreprises (dont 320 start-up), la France se range en 3e position des délégations nationales, derrière les USA et la Chine. Une montée en puissance remarquable pour la French Tech qui n’exposait en 2015 que 66 start-up au CES de Las Vegas. Une évolution suivie par l’Essonne qui ne comptait que deux entreprises participantes en 2014 contre six cette année. A l’instar du pôle francilien Systematic qui est passé de 7 à 11 entreprises, dont Art-Fi.  « La diversité de ces entreprises, de la start-up à la PME mature, illustre à la fois la grande capacité d'innovation et le potentiel business des technologies qui sont mises au point par les acteurs de notre écosystème. Le CES est un formidable accélérateur de développement pour eux », commente Jean-Luc Beylat, président du Pôle Systematic-Paris-Région.
 
REFLEX CES (Evry) : cartes électroniques de haute technologie
Pour les start-up et PME essonniennes, le CES constitue un enjeu important. REFLEX CES, une entreprise (100 salariés) créée à Lisses en 2000, s’est rendue pour la première fois au prestigieux La Vegas Convention center, cette année. « Notre présence au CES cette année est à mettre en lien avec notre volonté de nous développer sur le marché américain. Ce grand rendez-vous nous permet également de rencontrer nos partenaires et d’acquérir une visibilité internationale », explique Clémence Lavaine, chargée de marketing et communication de REFLEX CES, qui a communiqué largement sur l’événement via Internet. Une entreprise de pointe, créatrice de cartes électroniques de haute technologie (à base de FGPA), avec des solutions sur mesure ou en étagère, destinées à des applications de captage de données, notamment dans le cadre de la lutte anti-terrorisme et dans le secteur militaire/défense. Ses produits s’adressent également aux industries du secteur médical, de la finance...
 
Art-Fi (Orsay) : instrumentation de mesures d’exposition électromagnétiques 
Autre PME présente au CES,  Art-Fi. Créée en 2010, cette Jeune entreprise innovante (JEI) est un équipementier qui fournit de l'instrumentation de mesure, des outils de calculs numériques et de l'expertise permettant de démontrer la conformité de produits sans-fil aux limites d'exposition électromagnétique réglementaires. Entreprise à fort potentiel de croissance, Art-Fi a déjà reçu de nombreux soutiens financiers dont ceux du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et de l’incubateur « IncubAlliance ». Depuis sa création, l’entreprise a étoffé régulièrement ses effectifs pour soutenir sa R&D et son développement à l’international, notamment avec la création d’un réseau de distributeurs en Asie (Corée, Taiwan, Japon). 
 
Des start-up créatives
Côté start-up*, la créativité s’exprime dans des domaines variés, mais à visée grand public, comme la cible de tir électronique connectée mis au point par Sport Quantum, issue du Lab CEA Tech. Les équipes de recherche de Sport Quantum et du CEA List ont développé une nouvelle technologie permettant de localiser un impact grâce à la mesure des ondes sismiques générées par le projectile. De nombreuses innovations conduisant à 4 brevets technologiques permettent d’atteindre les performances exigées par les disciplines olympiques de tir de précision. Avec de plus, une cible sans consommable : l’écran reproduit le visuel permettant ainsi la suppression des cartons.
 
La plaque transparente en polycarbonate recevant les projectiles résiste aux chocs jusqu’à 7,5 Joules et ne nécessite pas de maintenance. Tous les paramètres du tir sont affichés sur la tablette SQuPad ou sur un smartphone. Après les prototypes réalisés en 2017, la commercialisation va débuter cette année. 
 
GiroNac (Orsay), de son côté, surfe sur le secteur de la mobilité intelligente. Une tendance forte à ce CES 2018. Créée en juin 2017, elle propose une solution d’analyse de trajectoires et de contrôle de dispositifs asservis pour la conduite des motos.
 
*Lokly (locly.com), Morphee+ (morphee.eu.com)