La Cave de Nozay : histoire d’une reconversion heureuse

Suivre l'actualité de la CCI Essonne ACTUALITE
Portrait d'entreprise
La Cave de Nozay: des produits de qualité, si possible bio & en circuit court.
Dégustation de champagne après celle du beaujolais nouveau, arrivage toutes les semaines d’huitres d’un petit producteur d’Oléron, corner de produits en direct de Sud-Ouest (foies gras, etc.), bière de Noël (bio), muscat de Noël (bio), whisky élaboré en France…
 
Les repreneurs de La Cave de Nozay, Eric Barreau et Christophe Mesquite, ont préparé avec soin leurs premières fêtes de fin d’année. Un moment clé bien identifié dans le business plan, validé par le service Création de la CCI Essonne. « Notre conseiller nous a mis aussi en relation avec Essonne Initiative d’une manière positive puisque cela a débouché sur un prêt d’honneur de 15000 euros, permettant de couvrir en partir le rachat du stock », explique Christophe Mesquite. Un fonds élargi aussitôt avec de belles collections de whisky, bières et rhum composées par ces épicuriens au fin palais. 
 
Pour les nouveaux cavistes, amis de lycée, une nouvelle page s’ouvre après des parcours parallèles dans l’informatique et la vente ces dernières 25 années et, cette fois, autour des bonnes choses de la vie. « La création de la SAS et la réalisation de notre projet a été rapide (5 mois) mais nous étions tous les deux disponibles et cela a représenté un travail à plein temps », poursuit le jeune caviste.
 
Fraîchement membres de la Fédération des cavistes indépendants, les créateurs partent sur des bases solides et un objectif clair : proposer des produits de qualité, sélectionnés par la cave en direct, si possible en bio (30% de la cave) et en circuit court.
 
Nous sommes très pointus pour le Sud-Ouest mais nous allons développer nos gammes pour toutes les régions de France. Ses recommandations pour les fêtes ? Un loupiac pour accompagner le foie gras, un cahors Rousille, cuvé Le péché, en vin rouge, et un champagne Autréau, 1er ou grand cru.