Alcatel-Lucent inaugure la Cité de l’innovation à Nozay

Suivre l'actualité de la CCI Essonne ACTUALITE
Fruit d’une restructuration entamée il y a 18 mois, le site historique essonnien du groupe, qui rassemble désormais 5 000 personnes (au lieu de 2 000), devient le 2e site mondial d’Alcatel-Lucent et son plus grand centre de R&D en Europe.
Michel Combes, directeur général d’Alcatel-Lucent

En moins de deux ans, la Cité de l'innovation a pris forme sur le site historique d’Alcatel-Lucent de Villarceaux, lieu des célèbres Bell Labs (7 prix Nobel et 29 000 brevets actifs). Un record ! Créé il y a cinquante ans, il vient de subir une véritable métamorphose pour regrouper l'ensemble des activités opérationnelles de la région parisienne. D'ailleurs, il passe de 2 000 à 5 000 personnes. “Ce site est désormais le 2e site mondial d’Alcatel-Lucent et son plus grand centre de R&D en Europe, a expliqué Michel Combes, directeur général d’Alcatel-Lucent, lors de son inauguration, le 30 septembre, en présence notamment de la secrétaire d'État au numérique, Axelle Lemaire. Une marque de soutien de l’État pour ce groupe qui achève, avec ce nouvel outil, le premier chapitre d’une restructuration globale (financière et stratégique) entamée il y a 18 mois. “Pour atteindre son objectif de leadership mondial sur les réseaux intelligents, Alcatel-Lucent a concentré sa R&D sur trois axes : l’IP (routage et optique), l’accès Très haut débit (fixe et mobile) et le cloud”, a poursuivi le dirigeant. La France, avec ses deux sites de R&D de Lannion (22) et de Nozay, étant spécialisé dans le Très haut débit mobile et la transmission par fibres optiques, un domaine dans lequel le site essonnien enregistre régulièrement des records mondiaux. L’excellence est bien là et le groupe compte l’optimiser par l’innovation ouverte, c’est-à-dire en dynamisant l’écosystème qui inclut les partenaires technologiques les plus novateurs (privés et académiques) notamment présents sur le tout proche plateau de Saclay et au sein du pôle de compétitivité System@tic.

Un positionnement unique grâce au partenariat avec Accenture

Pour créer la Cité de l’innovation, conçue comme un lieu de partage et d’échanges, les anciens bâtiments ont été réaménagés en ce sens et de nouveaux ensembles ont jailli de terre dont de nombreux lieux de convivialité (restaurants, conciergerie, salle de sports), pensés eux aussi comme lieux de créativité grâce aux rencontres qu'ils favorisent. Parmi les espaces purement de travail, il faut, en particulier, citer les 15 000 m2 de plateformes techniques ouverts aux start-ups et scientifiques de l'écosystème essonnien, dédié aux small cells (une technologie de pointe pour le sans fil) et la plateforme de simulation (bâtiment Chappe) qui regroupe, sur 3 000 m2, l’ensemble des équipements télécoms d’une ville de 20 millions d’habitants !  Un lieu de tests grandeur nature pour les innovations du groupe, lui-même à la pointe de la technologie avec un système de refroidissement futuriste fonctionnant sur la différence de température de l'air entre l'intérieur et l'extérieur (free cooling) : soit une source d'économie d'énergie considérable ! Ici tout est impressionnant et parfois étonnant. A l’image d'ailleurs des surprises que nous réservent les réseaux communicants de demain et qui se concoctent dans la Cité, de maintes façons. Ainsi, le Garage : un lieu de création tous azimuts ouvert pendant les heures de repas où les employés d’Alcatel peuvent réaliser leurs rêves. “C’est une sorte de quick start-up, explique son responsable. Ici peuvent se concrétiser des idées que le groupe ensuite portera, ce qui est unique pour le lancement d’un projet”. Unique, tout comme l’annonce de partenariat avec l’intégrateur mondial de services Accenture, faite lors de l’inauguration. “Désormais nous allons être capable de proposer à nos clients (opérateurs, grands utilisateurs) des solutions globales portant le meilleur de la technologie, et fiables, à l’échelle planétaire et clé en main. Cela constitue un positionnement unique, capital pour notre croissance et qui apportera à nos clients bénéfices et retour sur investissement”, a précisé Michel Combes. Alcatel-Lucent a réalisé un CA de 14,4 milliards d’euros en 2013.