Le maître d'apprentissage

Apprentissage
le maitre d'apprentissage
© Sangoiri-Fotolia_82053899

Lorsqu'il est en entreprise, l'apprenti est sous la responsabilité d'un tuteur appelé maître d'apprentissage. Il a pour mission de contribuer à l'acquisition par l'apprenti des compétences correspondant au diplôme préparé, en liaison avec le CFA.

Le rôle du maître d'apprentissage

Le maître d'apprentissage conseille, tout au long du contrat, l'apprenti : c'est un référent pour le jeune. La fonction tutorale peut être partagée, entre plusieurs salariés de l'entreprise, au sein d'une équipe dite tutorale.

Les conditions d'exercice :
Le maître d'apprentissage peut être le chef de l'entreprise, ou un salarié. Dans les deux cas, il doit posséder un titre ou un diplôme au moins égal à celui préparé par l'apprenti et une expérience de 2 ans dans le domaine.

S'il n'a pas de diplôme, le maître d'apprentissage doit justifier de ses compétences et d'une expérience professionnelle d'au moins 3 ans. Au maximum, un maître d'apprentissage peut suivre simultanément deux apprentis et un redoublant.

La formation du maître d'apprentissage

Un guide, quelqu'un qui aide et qui conseille. Voilà ce que représente le tuteur ou le maître d'apprentissage pour un jeune arrivé depuis peu dans votre entreprise. Pour autant, transmettre son savoir et ses compétences n'est pas forcément inné. Mieux vaut donc lui proposer une formation pour l'aider dans sa nouvelle fonction et la valoriser.

Les 4 bonnes raisons de former le maître d'apprentissage :

  • Améliorer l'intégration des jeunes,
  • Diffuser la culture de l'alternance dans l'entreprise,
  • Fidéliser les salariés,
  • Réussir la transmission.

Dans cette optique, la CCI essonne a mis en place un dispositif de formation et de certification des tuteurs et maîtres d'apprentissage. Il vise à valoriser cette mission d'accompagnement, élément essentiel de l'intégration de l'apprenti dans l'entreprise.